Le JT des JT’s de l’Yonne du vendredi 17 mai 2019

Au sommaire du JT :

Auxerre : Le rendez-vous annuel d’information et d’échanges organisé par les fédérations départementales des caisses locales de l’assureur mutualiste, « Les Rencontres GROUPAMA« , s’est tenu, mardi, dans l’enceinte d’AUXERREXPO. Conformément à sa volonté, la direction départementale mais aussi régionale du groupe a dévoilé lors de cette soirée réservée à ses sociétaires tous les aspects explicatifs sur l’actualité économique et institutionnelle de l’entreprise en rapport avec le département. Pour cette nouvelle édition, à la veille des élections européennes et du Brexit, l’assureur mutualiste a convié Christian Saint-Etienne, économiste de renom, universitaire, analyste et homme politique français, à s’exprimer sur un sujet d’actualité : « Quel est l’avenir stratégique de la France dans une Europe en crise ».

Gurgy : A l’Espace culturel de Gurgy, Cécile Pasquier expose ses œuvres à jusqu’au 26 mai. Avant tout graphiste depuis quinze ans, Cécile Pasquier est aussi artiste peintre depuis quatre ans. Son travail d’artiste et celui de graphiste se confondent. Elle compose avec des strates et des motifs en équilibrant les masses, et laisse les éléments s’agencer eux-mêmes, selon leur propre rythmique, entre vide et plein. Cécile essaie de restituer dans ses dessins, les paysages les plus vastes possibles. Ils sont les témoignages de ses non-voyages. Les plans et les perspectives sont fausses, fidèle à l’idée qu’elle se fait du monde. Chaque tableau possède donc sa légende, résultat d’une moyenne entre la source sûre et la foutaise. L’action de l’un sur l’autre redimensionne la perception, et offre au regard un nouvel axe.

Villeneuve sur Yonne : Dans le cadre de l’exposition Jeannine Cook, Terratorium au Musée-Galerie Carnot, un atelier d’initiation à la pointe de métal était animé par l’artiste samedi dernier.
Une artiste originale, Américaine née en Afrique, résidant aux USA ou en Angleterre, ou encore en Espagne et en Bourgogne, et en résidence à La Porte peinte à Noyers. Elle utilise en effet une technique médiévale, avant l’invention du crayon. Née au 8
e siècle dans les monastères, la technique de la pointe de métal, plomb d’abord puis argent servait de base aux textes. Utiliser de l’argent, de l’or ou du cuivre, tracés sur du papier préparé avec un fonds, pour créer des dessins subtils, est un véritable défi.

Sens : L’association du service de pédiatrie et les sapeurs-pompiers de Sens organise une journée porte ouverte à la caserne de Sens en faveur des enfants hospitalisés samedi 18 mai. Les fonds récoltés seront reversés à l’association du service de pédiatrie du centre hospitalier de Sens. Les Sapeurs-Pompiers de Sens ouvrent leur caserne.
De nombreuses animations pour les enfants seront organisé, comme descente en rappel, parcours du petit sapeur-pompier, hôpital des doudous.
Lors de ses portes ouvertes, vous aurez l’occasion de rencontrer un héros.